L’option ICC

Le terme « Industries créatives et culturelles » (ICC) recouvre toute l’activité industrielle qui touche à la création et à l’accès (production et commercialisation) de contenus créatifs de nature culturelle et immatérielle. (Pour plus d’infos).

L’option ICC est portée par les Instituts NUMEDIART et HUMANORG et a été créée dans le cadre du projet FEDER DIGISTORM (lien vers la page DIGISTORM). Elle s’adresse aux étudiants de Master de la FPMs, de la FS et de la FWEG. La proposition qui est faite ici aux étudiants est de se calquer sur le modèle des ICC, en constituant des équipes pluridisciplinaires pour travailler sur des produits créatifs concrets et en préparer une éventuelle commercialisation.

Pourquoi une option ICC ?

Emplois prometteurs

Selon une étude Européenne, les ICC « représentent 4,3% du PIB de l’Union, près de 7.1 millions d’emplois, essentiellement dans de petites entreprises. La culture est ainsi l’un des plus grands espoirs de l’Europe. Les emplois qu’elle génère ne sont généralement pas délocalisables, ils sollicitent une palette de talents rares et souvent jeunes de notre continent, ils se tournent vers le numérique qui promet de nouveaux potentiels de croissance » (Martin Schulz, président du parlement EU, 2014 : cliquez ici )

Un soutien nécessaire

Bien que prometteurs, ces emplois sont surtout concentrés autour des grandes villes pour l’instant. C’est que diverses actions de soutien ont été lancées notamment le programme Creative Wallonia en Région Wallonne (http://www.creativewallonia.be/), ou l’agence Picatanovo dans la région lilloise (http://www.pictanovo.com/). C’est également dans cet esprit que travaille depuis 2007 l’Institut NUMEDIART.

Organisation de l’option ICC

L’option ICC est déclinée différemment en fonction des formations mais comprend toujours un point central : la mise au point d’un projet ICC et l’accès des cours interfacultaires, dont des séminaires proposés par des acteurs de terrain.

Un des points centraux de cette option est le cours “Entrepreneuriat, créativité et modèles d’affaires » donné à la Faculté Warocqué.  Il s’agit d’une suite de séances de coaching et de team building, Co-organisées avec La Maison de l’Entreprise (cliquez ici pour en savoir plus). Son but est de susciter l’esprit d’entreprendre chez les étudiants, en les faisant travailler sur un projet personnel. Dans le cadre de l’option ICC, les projets seront des projets d’entreprise liés à un produit créatif innovant.

Pour les futurs ingénieurs électriciens (FPMs), l’option ICC est accessible en MA1 et correspond aux choix suivants :

  • Choisir l’option « Information processing and Internet of Things » et réaliser un projet (10 crédits, Q1 et Q2), dont le thème est libre et sera finalisé dans le cadre du cours «Entrepreneuriat, créativité et modèles d’affaires » (début de Q1)
  • Choisir les crédits d’ouverture SHES suivants :
  1.  Entrepreneuriat, créativité et modèles d’affaires (FWEG, 4 crédits Q1)
  2.  Séminaires en industries créatives et culturelles (FPMs, 1 crédit, Q2)

Ce parcours peut être complété par un stage industriel en ICC, qui peut être suivi d’un TFE dans une ICC partenaire de l’UMONS.

Pour les futurs informaticiens (FS/INFO), l’option ICC est accessible en MA1 et est intitulée « Option Inter-facultaire Industries Culturelles et Créatives » et comprend :

  • Entrepreneuriat, créativité et modèles d’affaires (FWEG, 4 crédits Q1)
  • Un projet d’informatique orienté ICC (FS, 11 crédits, Q1&2)
  • Séminaires en industries créatives et culturelles (1 crédit, Q2) (Exemple des séminaires organisés en 2017: ICC Speechs)

Pour les futurs ingénieurs commerciaux (FWEG), l’option ICC est accessible en MA1 via le « Module de spécialisation Entrepreneuriat », qui comprend :

  • Entrepreneuriat, créativité et modèles d’affaires (FWEG, 4 crédits Q1)
  • Entrepreneuriat, business plan et plan financier (FWEG, 6 crédits)

Dans ce second cours les étudiants de la FWEG qui auront choisi un projet en commun avec des étudiants FPMs ou FS pourront étudier le business plan et le plan financier du produit créatif et innovant qui sera étudié techniquement en parallèle par leurs condisciples.

Témoignages

Bien que l’Option ICC soit une initiative nouvelle, certains alumni FPMs, FS ou FWEG ont pu se frayer un chemin dans ce secteur industriel. Ils nous donnent ici leur témoignage.  Cliquez ici pour les découvrir

Industries partenaires de l’option ICC

Les ateliers Créactifs!

Créactifs! est une série de 5 ateliers destinés aux étudiants de l’UMONS et du Pôle hainuyer qui souhaitent découvrir les technologies créatives. Ces ateliers gratuits sont proposés en soirée (de 18h00 à 20h00) et, pour ce qui est des ateliers “Processing”- “PureData” et “Arduino”, ne demandent pas de pré-requis particuliers. Chacun de ces ateliers peut être suivi séparément, sans avoir suivi les autres. Pour consulter l’horaire 2017 des cours Créactifs!, cliquez ici.

Les ateliers Créactifs! sont ouverts à tous et organisés avec le soutien de Creative Valley. Les cours d’introduction (Processing basique et Arduino) sont accessibles aux étudiants de secondaire.

D’un point de vue pratique, les matières suivantes sont proposées aux étudiants créactifs! :

 

Séance d’information Créactifs!

Une séance de présentation est organisée le lundi 9 octobre 2016 – De 18h00 à 20h00 – Salle Académique – Boulevard Dolez n°31 à Mons. Le contenu des cours  et les modalités d’inscriptions y seront détaillés !

 

Environnement de formation Créactifs!

Les étudiants CRéACTIFS! ont accès au laboratoire NUMEDIART, dans lequel les chercheurs de l’Institut développent leurs projets de recherche, en collaboration avec des artistes et des industriels. Le FabLab de Mons fait également partie des infrastructures qui sont mises à la disposition des étudiants.

Suivez-nous sur la page Créactifs!

Innovation et développement de projets transmédia

Le transmédia s’est d’abord développé chez les créateurs et les producteurs des industries créatives mais d’autres secteurs ne peuvent plus en ignorer la plus-value.

Le marketing, l’éducation, le tourisme ou l’architecture (pour n’en citer que quelques-uns) peuvent également en tirer un bénéfice important. En effet, le transmédia renvoie avant tout à un univers narratif décliné sur différents supports médiatiques. Ces derniers constituent autant de points d’entrée dans l’univers en question. Plus l’univers narratif est riche et pensé en phase avec l’intégration des plateformes technologiques, plus l’expérience des usagers et donc leur implication sera forte.

Un certificat interuniversitaire

La Faculté Polytechnique de Mons (UMONS) a lancé, en collaboration avec L’Ecole Polytechnique de Louvain (UCL), la Faculté des Sciences Economiques, Sociales, Politiques et de Communication (UCL), la Louvain School of Management (UCL) et l’Institut des arts et de diffusion, un certificat interuniversitaire sur l’innovation et le développement de projets transmédia.  Les cours se donnent en soirée à Charleroi à partir d’octobre 2017 à raison d’une fois par semaine (le jeudi soir).

Les atouts du programme

  • Un programme unique et innovant en Belgique ;
  • L’apprentissage se fait par projet, avec un encadrement théorique et pratique ;
  • Ce certificat est multidisciplinaire, deux universités et une école supérieure des arts s’associent, ainsi que des experts de terrain ;
  • La formation fournit tous les outils pour l’incubation de projets afin de s’adapter à la réalité de terrain
  • Les cours se donnent au Quai 10, un lieu propice à l’innovation transmédia, avec le soutien de l’Université Ouverte.

Les objectifs

L’objectif du certificat en « Innovation et développement de projets transmédia » est d’amener les participants à concevoir des projets finançables d’univers narratifs tirant le meilleur parti des différentes plateformes technologiques, permettant des expériences riches pour les utilisateurs et s’adaptant aux enjeux de différents secteurs professionnels.

À la fin de la formation, vous serez capable de :

  • Imaginer, mettre en place, réaliser et produire des projets transmédia originaux et pertinents ;
  • Élaborer un monde narratif et le décliner dans un univers transmédia ;
  • Comprendre les évolutions technologiques et contextuelles liées au transmédia ;
  • Comprendre et analyser les enjeux économiques des projets transmédia, choisir une stratégie et un business model qui leur sont adaptés ;
  • Identifier et mobiliser des ressources financières ;
  • Proposer une stratégie marketing intégrée ;
  • Travailler en équipe et connaître les enjeux des différents métiers impliqués dans les projets transmédia ;
  • Développer les projets transmédia via une approche centrée utilisateur adaptée.

Pour qui ?

Les professionnels voulant être accompagnés pour conceptualiser un projet transmédia adapté à leur secteur d’activité et à leur entreprise.

Les étudiants de Master des établissements partenaires voulant être stimulés dans leur démarche d’innovation et entrer en contact avec les industries créatives.

Conditions d'admission, organisation pratique, programme etc

Téléchargez la brochure du certificat Transmédia

Plus d'informations: cliquez ici